Briochettes à l’huile d’olive et au lait d’amande

Assalam alaikom, bonjour,

Aujourd’hui c’est boulange. Ce n’est pas la première fois que je réalise des pains briochés à l’huile d’olive, c’est même devenu une habitude et chez moi et tout le monde aime ça. Il faut dire que le goût de l’huile d’olive n’est pas prononcé, pour cela il faut choisir une huile d’olive douce et fruité. L’association de l’huile d’olive au zeste de citron et à la fleur d’oranger est juste sublime. ça donne des pains très moelleux avec un goût agréable en bouche.

 

Ingrédients :

400 g de farine semi complète
260 g de lait d’amande
60 g de sucre de canne
70 g d’huile d’olive
14 g de levure boulangère (ou un sachet de levure déshydratée)
une pincée de sel
2 càs d’eau de fleur d’oranger
le zeste d’un demi citron
1 jaune d’œuf pour la dorure

Préparation :

Dans la cuve du robot, tamisez la farine, Ajoutez autour et sans qu’ils se touchent, le sel, le sucre et la levure.

Versez le lait d’amande à température ambiante. Ajoutez l’huile, l’eau de fleur d’oranger et le zeste de citron.

Pétrissez à vitesse moyenne pendant 10 min.

Couvez le bol avec un torchon et laissez lever dans un endroit sans courant d’air jusuq’à ce que la pâte double de volume

Dégazez la pâte, posez la sur le plan de travail légèrement fariné. Coupez la pâte en deux boules. Coupez la première boule en une dizaine de petites portions à part égale si vous souhaitez réalisez des briochettes. 

Étalez l’autre boule en forme d’un cercle d’une épaisseur de 5 mm environ, A l’aide d’un couteau (ou une roulette) découpez 12 triangles en partant du centre et déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Aplatissez chaque boule de pâte et posez au centre des brisures de pralines roses ou pépites de chocolat noir. Refermez bien la boule et déposez là sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Dorez les croissants et briochettes à l’œuf et laisser reposer une heure environ.

Préchauffez le four à 175°c, repassez un coup de dorure à l’œuf une deuxième fois et enfournez pour 20 à 25 minutes.

A la sortie du four, laissez refroidir sur une grille avant de déguster. Conservez dans un tupperware, ces briochettes restent bien moelleuses. 

 

 

A bientôt !

Craquelins belges aux pralines roses

Assalam alaikom, bonjour,

J’aime beaucoup faire de la boulange et quand j’ai envie de faire une belle brioche, je vais piocher chez Sandra du blog le pétrin. D’ailleurs, il y a 6 ans, quand j’ai eu mon pétrin, c’est la brioche du boulanger du blog le pétrin que j’ai fait et refait et qui nous a régalée pendant longtemps.

Aujourd’hui, j’ai choisi de partager avec vous les craquelins de Philippe Conticini. Evidemment je n’ai rien changé à la recette sauf que j’ai ajouté des pralines roses pour plus de gourmandise.

Source : Le pétrin

DSC_0245B

Pour une quinzaine de petites brioches, il vous faut

500 g de farine, T 65

16 g de levure fraîche (ou 2 cas de levure sèche)

8 g de sel

30 g de sucre

3 cas d’eau de fleur d’oranger

125 g de lait tiède (mais pas chaud)

3 œufs moyens

115 g de beurre ramolli

Sucre grain 

Pralines roses concassées

Dorure: 1 jaune d’œuf et sucre grain

DSC_0247B

Préparation :

Dans la cuve du robot muni du crochet, mettez la farine tamisée, le sel, sucre et la levure (ces trois ingrédients doivent être bien séparés).

Au centre, versez le lait, les œufs et l’eau de fleur d’oranger, pétrissez pendant 5 à 8 minutes jusqu’à ce que la pâte devienne homogène.

Incorporez le beurre en quatre ou cinq fois en pétrissant bien la pâte après chaque addition.

Pétrissez jusqu’à ce que la pâte se décolle de la cuve. La pâte doit être souple, lisse et brillante.

Première levée : faites, une boule de pâte. La disposez dans un saladier légèrement fariné, couvrez au contact du film alimentaire et laissez lever dans un endroit sans courant d’air jusqu’à ce que la pâte double de volume (environ 1h30).

Transvasez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Dégazez la pâte en la repliant 3 ou 4 fois sur elle-même. Divisez en 13 boules de même poids et laissez reposer quelques minutes.

Aplatissez chaque boule de pâte et posez au centre une cuillère à café de sucre grain et brisures de pralines roses. Refermez bien la boule et déposez là sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Deuxième levée : couvrez d’un torchon propre pour que la brioche ne croûte pas. Comptez environ 1 h à 1h30. Les brioches doivent doubler de volume.

Fouettez le jaune d’œuf dans un bol, l’étaler sur les brioches à l’aide d’un pinceau.

Cuisez au four préchauffé à 180°c pendant 15 minutes puis débarrasser les brioches sur une grille jusqu’à ce qu’elles refroidissent.

Dégustez !

DSC_0261B

A bientôt !

Brioche tressée au mascarpone

Assalam alaikom, bonjour,

Je garde un bon souvenir d’une brioche que j’ai réalisé il y a un temps à base de mascarpone et de l’huile d’olive. J ‘avais un pot de mascarpone qui traînait dans mon réfrigérateur et après une petite recherche sur mes blogs chouchous, les photos de cette brioche chez Maryseetcocotte m’ont donné trop envie de la faire. Un vrai coup de cœur, cette brioche a eu beaucoup de succès à la maison.

DSC_0110
Brioche au mascarpone

DSC_0130

ingrédients :

500 g de farine, une pincée de sel

15 g de levure boulangère (ou un sachet de levure boulangère déshydraté)

10 cl de lait

Un œuf et un jaune

60 g de sucre de canne roux

250 g de mascarpone à t ambiante

Un jaune d’œuf

Préparation :

Dans la cuve du robot, versez la farine tamisée. Ajoutez autour et sans qu’ils se touchent, le sel, le sucre et la levure.

Ajoutez le lait légèrement tiédi, le mascarpone, l’œuf et le jaune.

Équipez votre robot de la feuille (et non pas le crochet)

Pétrissez à vitesse moyenne pendant 10 min

La pâte est collante, c’est normal.

Couvez le bol avec un torchon et laissez lever deux heures dans un endroit sans courant d’air.

Dégazez la pâte à l’aide d’une Maryse et mettez la toute la nuit au réfrigérateur.

Le lendemain, la pâte est froide, elle est facile à travailler. Farinez le plan du travail. Coupez la pâte en deux.

Puis chaque portion en trois parts égales.

Faites, trois longs boudins que vous tresserez afin d’avoir une jolie brioche tressée. Soudez bien les extrémités. Faire de même avec l’autre pâton.

Posez la tresse sur une plaque recouverte de papier cuisson. Couvrez et laisser doubler de volume. J’ai laissé lever toute la matinée (Pour avoir une bonne brioche, il ne faut pas être pressé :) ).

Préchauffez le four à 175°c. Badigeonnez les tresses avec du jaune d’œuf (mélangé à un peu de lait si vous le désirez). Enfournez pour 30 à 40 minutes (cela dépendra de votre four). La brioche doit être bien dorée.

Posez les brioches sur une grille jusqu’à ce qu’elle refroidisse.

DSC_0116

Une petite part ??

DSC_0132

A bientôt !

Gaufre nature au four

Assalam alaikom, bonjour,
Ah la gaufre, quelle belle gourmandise. nature ou garnie, la gaufre se prête toujours à être dévorée à tout moment de la journée. Sucrée ou salée, le choix est vaste. Aujourd’hui je partage avec vous la recette de gaufres natures qu’on peut juste déguster comme ça ou saupoudrée de sucre, ou encore accompagnée pour les plus gourmands d’une sauce au choix (caramel, chocolat, café…)
La spécificité de ces gaufres, c’est le mode de cuisson. Fini la pâte qui dégouline sur tout le gaufrier et la corvée de nettoyage après. c’est pour cette raison d’ailleurs je me suis orientée vers les moules en silicone de la marque Tupperware pour faire des gaufres prêtes en un moins de temps et d’un moelleux incomparable.
recette tirée du livre « Les gaufres » de Tupperware

Ingrédients :
Pour 8 gaufres (deux plaques en silicone)
3 œufs (jaune et blanc séparé)
25 cl de lait
175 g de farine
5 g de poudre à lever
une pincée de sel
75 g de sucre (je mets 30 g)
90 g de beurre ou de margarine végétale
On peut parfumer les gaufres à la vanille, arôme d’amande amère (un délice), de l’eau de fleur d’oranger…)
Préparation :
Mélanger les jaunes d’œufs, le lait, la farine (tamisée avec le sel et la poudre à lever) dans un saladier, ajouter le sucre et le beurre fondu. fouetter 
Monter les blancs en neige, et incorporer les en 2 fois sur la pâte précédente.
Répartir la pâte dans deux moules en silicone à gaufres posés sur la grille froide du four et enfourner pour 11 min dans le four préchauffé à 220°C
Démouler immédiatement sur un tapis de cuisson et remettre à cuire 3 à 4 minutes.
Déguster les gaufres avec la garniture préférée (nature, sauce sucrée, confiture ou saupoudrée de sucre glace)

A bientôt !!

Harcha (galette à la semoule) au four

Assalam alaikom, bonjour,
Cette recette de harcha est un grand succès. Je l’ai déniché dans le magazine Cuisine&saveurs du Maroc depuis maintenant cinq ans et je ne me lasse pas de la faire pour le petit déjeuner et le goûter ou quand je reçois des invités. Elle passe très bien avec un bon verre de thé à la menthe.

Ingrédients pour une vingtaine de pièces
250 g de farine
250 g de semoule fine
250 g de semoule de maïs 
200 g de sucre semoule (je mets 140 g)
3 oeufs 
1 sachet de poudre à lever
1/2 càc de sel
1 càc de levure boulangère
2 càs d’eau
2 càs de graines d’anis
12 cl d’huile neutre
100 g de semoule fine (pour façonner les harchas)
Préparation :
Tamiser la farine avec le sel,les semoules et la levure chimique (poudre à lever)
Dans un grand saladier, mélanger les œufs avec l’huile, le sucre semoule et la lavure boulangère mélangée avec l’eau tiédi
Incorporer le mélange farine/semoules et les graines d’anis, mélanger pour obtenir une pâte homogène (si la pâte est trop sèche n’hésitez pas d’ajouter un peu de lait)
Diviser la pâte en petites boules, les rouler dans la semoule et les déposer dans un plat allant au four tapissé de papier sulfurisé ou recouvert de feuille de cuisson
Faire cuire dans le four préchauffé à 180°C jusqu’à ce que les harchas dorent.
Laisser refroidir sur une grille
Ces harchas se conservent jusqu’à sept jours dans une boîte hermétique ou Tupperware

A très bientôt !!

Chinois à la verveine et crème de citron

Assalam alaikom, bonjour,
A chaque fois que je passe devant ma plante de verveine je me dis qu’il faut que j’en fasse un dessert, voilà chose faite, ma brioche du week end s’est transformé en chinois bien parfumé à la verveine et au citron. Ce chinois plaira beaucoup au amoureux du citron, la verveine apporte beaucoup de douceur, un pur plaisir pour le palais !! 





Ingrédients :

Pour la pâte à brioche 


300 g  de farine 
10 g de levure boulangère
60 g de beurre
1 oeuf
12 cl de lait
50 g de sucre en poudre

quelques feuilles de verveine fraîche

le zeste d’un citron bio
1 pincée de sel

pour la crème au citron :

50 cl de lait
30 g de maizena
1 citron bio
50 g de sucre 

sucre glace pour le décor 

Préparation : 


Dans un saladier, délayer la levure avec une demi-tasse d’eau tiède. Ajouter 60 g de farine et mélanger pour obtenir une pâte molle. Laisser lever une heure dans un endroit sans courant d’air.

Couper le beurre en morceaux et laisser le ramollir à température ambiante.

Faire chauffer le lait avec les feuilles de verveine quelques minutes. Laisser infuser.

Ajouter le reste de la farine, le sucre, l’œuf, le lait filtré, le zeste du citron et le beurre, pétrir pendant 10 min au crochet jusqu’à ce que la pâte soit élastique et se décolle des parois de la cuve. Couvrir avec un linge et laisser lever à température ambiante jusqu’à ce qu’elle double de volume.

Pendant ce temps préparer la crème au citron en mélangeant le lait avec la fleur de mais, le zeste et le jus du citron et le sucre.

Faire chauffer à feu doux en remuant avec une spatule en bois jusqu’à ce que la crème épaississe

Transvaser dans un saladier, couvrir en contact de la crème et laisser refroidir.

Dégazer la pâte et ramassez la en boule.

Étaler la pâte en rectangle sur le plan de travail, étaler généreusement la crème sur la pâte en évitant les bords


couper des tronçons et les déposer dans un moule à charnière (ou moule à manqué) recouvert de papier cuisson. pour le reste de la pâte, je les ai déposé dans des petits moules à muffins, ça  fait des briochettes roulées individuelles. 

Laisser lever 2 heures jusqu’à ce qu’elle remplisse le moule et dépasse un peu les bords.

Préchauffer le four à 180°C., badigeanner le chinois et les briochettes de lait 

Enfourner et faire cuire 30 min environ

Démouler et laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace avant de servir

avec cette recette je participe au concours organisé par le joli blog La KiwiZine et Keimling au thème « Le goûter parfait ».
A très bientôt et bon dimanche !!

La brioche vendéenne

Assalam alaikom, bonjour,

Encore une brioche, bien moelleuse avec une mie bien filante, quand j’ai vue cette merveille sur le joli blog trop chou, j’ai eu tout de suite l’envie de l’essayer, je partage avec vous également la recette de ma confiture figues et pommes, très goûteuse, une belle association de saveurs.



Source : ce joli blog trop chou

Ingrédients :

500 g de farine 
12,5 cl de lait
une pincée de sel
2 œufs fermiers
50 g de sucre en poudre (100 g dans la recette initiale)
75 g de beurre
1 sachet de levure boulangère (ou 25 g de levure fraîche)
2 cas d’eau de fleur d’oranger
2 cas de crème fraîche épaisse

confiture figues & pommes

700 g de figues
300 g de pommes
300 g de sucre cristal
le jus d’un citron bio

Préparation : 

Faites bouillir le lait avec les graines de la gousse de vanille, laisser infuser.

Dans la cuve du robot, verser la farine, creuser un puits ajouter le sel, les œufs, le sucre et le beurre coupé en petits morceaux.

Commencer de pétrir, puis ajouter 10 cl de lait tiédi. délayer la levure dans le reste du lait, ajouter à la pâte, incorporer l’eau de fleur d’oranger et la crème fraîche

pétrir jusqu’à incorporation de tous les ingrédients

couvrir et laisser lever dans un endroit sans courant d’air pendant 3 heures

Dégazer la pâte, la séparer en 3 boudins, faire une tresse et poser sur une plaque recouverte de papier cuisson

Laisser lever 1 heure.

Préchauffez le four à 180°C, dorez la brioche au lait sucré ou au jaune d’œuf, faire cuire la brioche 20 à 25 min jusqu’à ce qu’elle prenne une belle couleur dorée.

Préparation de la confiture :

Rincer les figues, enlever la queue et les couper en quatre, mettre dans une casserole à fond pais, saupoudrer de sucre et laisser macérer toute la nuit au frais.

Le lendemain, éplucher, rincer et couper les pommes en morceaux, ajouter les pommes dans la casserole.

Laisser cuire la confiture en écumant de temps en temps. quand l confiture devient plus épaisse, faire le test de l’assiette froide {placer une petite assiette dans le congélateur pendant 5 min, verser une càc de confiture dans l’assiette et l’incliner, la confiture doit figer et ne pas couler}

sinon prolonger la cuisson de 5 à 10 min.

écraser ou mixer la confiture si vous n’aimez pas les morceaux. arrêter le feu.

Remplir les pots préalablement ébouillantés, fermer et retourner aussitôt jusqu’à complet refroidissement

placer dans un endroit sec et sans lumière.  

A Très bientôt !!

Briochettes aux graines et écorces d’oranges confites et mon nouveau partenaire Farin’UP

Assalam alaikom, bonjour,

Des petites briochettes toutes gourmandes grâce à l’association d’un mélange de graines et d’écorces d’oranges confites. Ces briochettes ont fait le bonheur de ma petite famille, mes loulous qui sont déjà habitué au graines de sésames et au graines de lin ont adoré les graines de courges, du coup j’en mets régulièrement dans mes pains.

Par la même occasion je vous présente mon nouveau partenaire Les moulins de Kleinnbetingen, une société familiale qui perpétue la tradition meunière depuis 1704.

Farin’UP est une gamme de farines et de graines de qualité supérieure, la majorité des blés utilisés sont des produits du terroir, ainsi la  traçabilité qui est un enjeu majeur chez Farin’UP reste optimale. Je vous invite à aller sur le site Farin’UP pour découvrir toute la gamme des produits proposés.




Ingrédients : 

300 g  de farine Farine de blé Bio Farin’Up
10 g de levure boulangère
60 g de beurre
1 oeuf
12 cl de lait
50 g de sucre en poudre
50 g d’écorces d’oranges confites (recette ici )
50 g de graines mélangées (Graines de courges Farin’UpGraines de lin brun Farin’UpGraines de sésames toastées Farin’Up)
1 pincée de sel


Préparation : 

Couper le beurre en morceaux et laisser le ramollir à température ambiante.

Dans un saladier, délayer la levure avec une demi-tasse d’eau tiède. Ajouter 60 g de farine et mélanger pour obtenir une pâte molle. Laisser lever une heure dans un endroit sans courant d’air.

Ajouter le reste de la farine, l’œuf, le lait, et le beurre, pétrir pendant 10 min au crochet jusqu’à ce que la pâte soit élastique et se décolle des parois de la cuve. 

Ajouter les écorces d’oranges confites et les graines et pétrir à nouveau. Couvrir avec un linge et laisser doubler de volume dans un endroit sans courant d’air.

Dégazer, confectionner des petites briochettes et laisser lever encore une heure

Préchauffer le four à 180° c

Badigeonner de jaune d’œuf, ou de lait 
Enfourner les briochettes 15 à 20 min jusqu’à ce qu’elle soient bien dorées

Rcette en partenariat avec 


A très bientôt !!

Brioche allemande buchty

Assalam alaikom, bonjour,
La semaine dernière je me suis retrouvée avec un pot de crème fraîche au dlc dépassé d’une semaine et comme je n’aime pas jeté (ça serait honteux avec toute la famine qui existe dans le monde) je me suis précipité à trouver une recette pour vite l’utiliser, du coup la moitié du pot a servi pour mon gratin dauphinois et l’autre moitié pour confectionner cette brioche très délicieuse et je referais sûrement plus souvent.
avant de passer à la recette je vous donne un petit proverbe marocain que j’applique de temps à autre 🙂 « Qui ne tue pas rend plus fort » 

Ingrédients
500 g de farine T65
1 cas de levure fraîche du boulanger
2 œufs fermiers
100 g de lait tiédi
200 g de crème fraîche épaisse (type crème d’Isigny)
60 g de sucre (parfumé à la vanille)
sel
un peu de sucre en grains
une cas de grains de pavot (ou de sésames)
Préparation :
Dans la cuve du robot, mettre la farine, ajouter la levure, le sucre et le sel en triangle afin qu’il ne se touchent pas
faire un puits et y ajouter les œufs, la crème fraîche et commencer à pétrir avec le crochet (ou avec les mains si vous avez le courage)
ajouter le lait et continuer de pétrir jusqu’à l’obtention d’une boule un peu collante mais homogène
Couvrir avec un linge propre et laisser doubler de volume dans un endroit sans courant d’air
Dégazer la pâte et transvaser la dans un moule à cake ou un moule rond a bords hauts (recouvert de papier cuisson)
couvrir et préchauffer le four à 180°
badigeonner la brioche d’œuf ou de lait avec un peu de sucre, parsemer de sucre en grains et de grains de pavot
Cuire la brioche pendant 25 à 30 min jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée
à la sortie du four, démouler, enrouler dans un linge propre et laisser refroidir

Pour faire du sucre parfumé à la vanille, je place une gousse de vanille dans ma boite à sucre semoule (qu’on peut remplacer par des écorces d’oranges ou de citron ou un bâton de cannelle)

A très bientôt et merci pour votre visite !!!

Kouglof aux écorces d’oranges confites et raisins moelleuses

Assalam alaikom, bonjour,
Il n’y a pas mieux qu’une bonne brioche pour commencer la journée. Aujourd’hui je partage avec vous une recette de kouglof que j’ai publié en début de mon blog recette ici (kouglof aux cranberries et chocolat blanc). Ce kouglof  fais partie des recettes que je fais régulièrement et à chaque fois c’est un bonheur de le déguster.

Ingrédients (pour 6 personnes):
pour un grand kouglof je double les proportions

300 g  de farine
10 g de levure boulangère
60 g de beurre
1 oeuf
12 cl de lait
50 g de sucre en poudre
60 g de raisins moelleuses (ou secs trempés dans du jus d’orange)
40 g d’écorces d’oranges confites (recette ici)
1 pincée de sel
1 càs d’eau à la fleur d’oranger
quelques amandes entières
sucre glace

Préparation : 

Faire tremper les raisins pensant une heure dans un verre de jus d’orange puis égoutter les sur papier absorbant. Couper le beurre en morceaux et laisser le ramollir à température ambiante.

Dans un saladier, délayer la levure avec une demi-tasse d’eau tiède. Ajouter 60 g de farine et mélanger pour obtenir une pâte molle. Laisser lever une heure dans un endroit sans courant d’air.

Ajouter le reste de la farine, l’œuf, le lait, et le beurre, pétrir pendant 10 min au crochet jusqu’à ce que la pâte soit élastique et se décolle des parois de la cuve. Ajouter les raisins et les écores d’oranges confites coupées en petits morceaux et pétrir à nouveau. Couvrir avec un linge et laisser lever une heure à température ambiante (ou toute la nuit au frais, ainsi la brioche est mieux développée et la mie est bien filante).

Dégazer la pâte et ramassez la en boule. Beurrer et fariner le moule à Kouglof. Mettre les amandes entières au fond du moule et verser la pâte par dessus


. Laisser lever 2 heures jusqu’à ce qu’elle remplisse le moule et dépasse un peu les bords


Préchauffer le four à 180°C. Enfourner et faire cuire 40 min environ, en couvrant d’une feuille d’aluminium si la surface colore trop rapidement. 

Démouler et laisser refroidir. Saupoudrer de sucre glace avant de servir

Bonne journée !!