Couscous de cactus aux légumes d’automne

Assalam alaikom, bonjour,

Tout d’abord je souhaite à tous les musulmans à l’occasion de Aîd Al Mawlid Nabaou tous mes vœux de bonheur.

A la fin de chaque été, à mon retour du pays, je reviens les bras et les valises chargés de produits du terroir. La diversité des écosystèmes écologiques a fait du Maroc un véritable réservoir de produits nobles dont l’huile d’argan, l’huile d’olive, les truffes du désert (pas encore l’occasion d’en goûter), le safran de Talouine, la figue de Taounate, les amandes de l’atlas, l’eau de rose, l’eau de fleur d’oranger, les dattes et j’en passe. Sans parler des produits transformés ou confectionnés par les coopératives féminines, c’est mon point faible et mon péché mignon. Alors quand j’ai su que ces produits sont en grande partie réunis au marché solidaire qui a ouvert ses portes dernièrement à Casablanca, j’ai profité de l’occasion avant mon retour histoire de faire du shopping responsable et de consommer responsable. En fin d’article je partage avec vous quelques produits achetés lors de ma visite du marché solidaire.

Le couscous de cactus est l’un des couscous qui ont attiré mon attention et que j’avais envie de goûter parce que je connais le cactus, les fruits mais jamais entendu parlé du couscous. Ce couscous est sans gluten composé de cactus et de riz, et c’est un pur régal, associé à des légumes ou avec du sucre et de la cannelle comme l’aime Ismaël, il est délicieux.

 

Ingrédients :

1 kg de couscous de cactus

1 bol de pois chiches trempés la veille

25 cl d’huile d’olive extra-vièrge de Houez de Marrakech

500 g de carottes de jardin

500 g de patates douces

500 g d’oignons

la moitié d’un courge (ici la betternut du jardin)

500 g de navets

500 g de chou blanc

500 g de tomates (j’ai remplacé par du coulis fait maison)

un bouquet de persil plat

1 cac pleine de paprika

1 cac de gingembre en poudre

1/2 cac de curcuma

sel et poivre

50 g de margarine végétale

Préparation :

Grattez les carottes, coupez les en demi-tronçons. épluchez les navets, coupez les en deux s’ils sont petits ou en quartiers, ainsi que le chou. Coupez la courge grossièrement sans l’éplucher, émincez les oignons.

Versez le couscous dans un plat en terre ou un grand saladier (en verre). Du bout des doigts, travaillez-le en ajoutant de l’huile d’olive, travaillez à nouveau avec les doigts.

Dans la marmite basse du couscoussier, faites saisir les oignons dans l’huile d’olive puis mouillez pour préparer le bouillon, ajoutez les pis chiches rincés, portez à ébullition.

Versez le couscous dans la passoire du couscoussier,  posez la sur la marmite basse, couvrez et faites cuire 15 minutes à la vapeur.

Au bout de ce temps, salez , poivrez, ajoutez le gingembre et paprika. Ajoutez navets, carottes et un grand verre d’eau. Faites cuire le couscous en deux autres phases de 15 minutes, entre temps travaillez le avec de l’eau froide légèrement salée et de l’huile d’olive.

A mi-cuisson des légumes, ajoutez les tomates coupées (ou coulis de tomates 30 cl) courge, chou et le bouquet de persil.

A la fin de la cuisson, versez le couscous dans le saladier, ajoutez 50 g de beurre ou margarine et travaillez le couscous jusqu’à absorption de cette dernière, l couscous est prêt à être déguster

Dressez la semoule en dôme sur un plat, surmontez de légumes. On peut le déguster également avec du sucre de canne, cannelle et fruits secs grillés à sec. Ou pour accompagner une grillade, boulettes de viande à la sauce tomate.

Vinaigre de miel, vinaigre de figues de barbarie et vinaigre de grenade

Couscous de Cactus

Confiture de figues de barbarie pour accompagner la brioche du matin

 

Couscous de lentilles

A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *