Tarte aux poireaux et truite fumée sur pâte brisée citron et pavot

Assalam alaikom, bonjour,

Les tartes salées constituent un plat complet accompagnée d’une salade verte ou un velouté. C’est léger, ça croustille et on peut décliner pâtes et garnitures avec ce qu’on veut.

Avec les derniers poireaux du jardin, j’ai réalisé cette tarte à base de pâte brisée maison très croustillante au graines de pavot, parfumée au citron. Elle nous a régalé.

Ingrédients :

Pâte brisée :

240 g de farine

1 cas bombée de graines de pavot bio

120 g de margarine végétale

le zeste et jus d’un demi citron bio

2 cas d’eau fraiche

sel

Pour la garniture :

Blancs de dizaine de jeunes poireaux

150 g de truite fumée

3 œufs bio

100 g de crème fraîche entière

sel, poivre, une bonne pincée de curcuma

Faire cuir les blancs de poireaux à la vapeur une quinzaine de minutes, réserver

Préparer la pâte brisée en mélangeant dans un saladier la farine tamisée, sel et graines de pavot, le beurre. Mélanger au bout des doigts jusqu’à l’obtention d’un sable grossier, ajouter le jus de citron et l’eau et mélanger sans trop insister. Foncer un moule à tarte avec les doigts et réserver au réfrigérateur.

Couper la truite fumée en lanières, dans un bol battre les œufs, ajouter la crème fraîche, saler, poivrer, ajouter la curcuma.

Préchauffer le four à 180°c, disposer les blancs de poireaux et truite fumée sur la pâte préalablement piquée avec une fourchette.

Verser l’appareil d’œuf sur la garniture et enfourner pour 25 à 30 minutes, la pâte doit être bien dorée

A très bientôt !

Briochettes au lait d’amande

Assalam alaikom, bonjour,

Quand j’ai réalisé mon lait d’amande, j’ai pensé à l’utiliser pour faire une brioche. J’ai déjà réalisé de la boulange avec du lait d’amande, j’aime beaucoup le résultat. Cette fois-ci j’ai pioché la recette sur un blog que j’aime beaucoup et qu’on y trouve pas mal de bonnes réalisations c’est La petite pâtisserie d’Iza.

Ma amie Sonia a eu la gentillesse de m’offrir un pot de pâte à tartiner fait maison, j’en ai profité pour fourrer mes briochettes afin de les rendre plus gourmandes. Succès garanti auprès de ma petite tribu.

Avec ces briochettes, je participe au défi Appropriez-vous la recette organisé par Sylvie du joli blog La table de Clara et dont le thème est « Fête de la Brioche ».

Ingrédients :

520 g de farine de blé

25 cl de lait d’amande

70 g de beurre bio

2 jaunes d’oeuf extra-frais

1 càc de levure de boulanger

50 g de sucre de canne roux

sel

zeste d’un citron bio

Préparation :

Au pétrin ou à la main :

Tamiser la farine, ajouter le sel, le sucre, mélanger verser la levure, ajouter les jaunes d’œufs et le zeste de citron râpé.

Pétrir, ajouter le beurre coupé en morceaux. Travailler la pâte une dizaine de minutes jusqu’à l’incorporation totale du beurre. La pâte est collante, n’ajouter pas de farine.

Faire une boule, filmer dans un saladier et placer dans un endroit sans courant d’air. La pâte va doubler de volume.

Au Companion :

Dans le robot muni du couteau pétrir/concasser, mettre le lait d’amande, la levure et faire chauffer à 35°c vitesse 5 pendant 3 minutes. Ajouter la farine, les jaunes d’œufs, le sel, le sucre, le zeste de citron râpé et le beurre coupé en petits morceaux. Lancer le programme pâte P2. Après la levée de 40 minutes.

Dégazer la pâte

vous avez deux choix :

  • Mettre la pâte au frais (entre 3 et 12 h) C’est ce que j’ai fait afin d’avoir une pâte bien développée (la pâte reposée au frais sera plus facile à travailler)
  • Fariner le plan de travail, étaler la pâte en forme rectangulaire, tartiner de pâte à tartiner, couper des bandes de 5 cm et les enrouler
  • Poser dans un moule à muffin ou à briochettes en silicone

Avec ces proportions j’ai eu une dizaine de briochettes fourrées et une petite brioche nature.

Couvrir et laisser reposer au moins 2 h, les briochettes doivent doubler de volume.

Badigeonner de lait ou de jaune d’œuf et enfourner à 180°c pour 20 minutes.

Laisser refroidir sur une grille. Et se régaler.

ob_c3f94e_cup-01

Bon dimanche et à bientôt !

Ma tarte au tahini, oignons rouges et pousses d’épinards

Assalam alaikom, bonjour,

Pour celles qui me suivent, vous devez savoir que j’ai un faible pour les tartes salées, je peux en manger midi et soir. Celle ci est un pur régal, j’adore l’oignon rouge, son goût est trop délicat pour moi cru comme cuit. Cette tarte est un régal pour les papilles.

pâte végétale :  recette piochée chez Lyse et adaptée

Ingrédient :

Pâte sablée végétale

250 g de farine de blé complet

70 g  d’huile d’olive

90 g  d’eau fraîche

1 cac de sel

1 cas de jus de citron

1 cas bombée de graines de sésames et pavot

Garniture

1 oignon rouge émincé

1 bol de jeunes pousses d’épinards rincés

2 cas de tahini

150 g de chèvre frais

graines de sésames pour parsemer le dessus de la tarte

Préparation :

pâte à la main : Dans un saladier mélanger tous les ingrédients secs, ajoutez l’huile et le jus de citron, sabler avec les doigts, ajouter l’eau et mélanger sans insister.

Au Companion : Mettre tous les ingrédients dans le bol, lancer le programme pâte p1, à la fin du programme. Verser la pâte à l’aide d’une spatule en silicone dans un moule à tarte (de préférence en métal) et foncer avec les doigts, mettre quelques minutes en réfrigérateur jusqu’à préparation de la garniture.

Dans une poêle, faire suer l’oignon dans un filet d’huile d’olive, saler, poivrer. Ajouter les pousses d’épinards, laisser cuire à peine quelques minutes en mélangeant (l’oignon doit rester craquant)

Étaler tahini sur la surface de la pâte, poser par dessus les oignons/épinards, poser des bouts de chèvre frais à l’aide de deux petites cuillères, parsemer de graines de sésames et enfourner pour 20 à 25 minutes environ à 180°c. La pâte doit être dorée.

Déguster chaud avec une salade verte.

A très bientôt !

Petit pot de crème chocolat au lait d’amande

Assalam alaikom, bonjour,

Il n’y a pas longtemps, j’avais pris des crèmes dessert végétales en faisant mes courses, apparemment une nouvelle marque, que je ne connaissais pas. Elles étaient très fades, sans goût. Ma petite tribu n’en voulait pas, j’ai du les finir toute seule.

Avec mon lait d’amande fait maison, j’ai tout de suite eu l’idée de faire ces petits pots façon « danette » qui ont été engloutis en un rien du temps. Onctueux, au bon goût d’amande et du chocolat, et surtout préparés en 10 minutes chrono.

 

Ingrédients :

30 cl de lait d’amande

50 g de sucre de canne roux

1 cas de fleur de maïs

70 g de chocolat noir à 70%

grue de cacao pour le décor

Préparation :

Dans une casserole, verser le lait d’amande frais, ajouter la maïzena, mélanger avec un fouet, ajouter le sucre, le chocolat et faire cuire à feu très doux en mélangeant avec le fouet jusqu’à ce que le chocolat fonde, continuer de mélanger jusqu’à ce que la crème épaississe.

Verser dans des petits pots, filmer et garder au frais au moins 3 heures.

Décorer avec des fruits, grue de cacao ou gelée de fruits rouges et se régaler.

 Je vous souhaite une douce semaine !

A bientôt !

Lait d’amande entière « Home made »

Assalam alaikom, bonjour,

Le lait d’amande constitue une très bonne alternative au lait animal. J’aime beaucoup l’utiliser pour mes recettes sucrées et salées. De plus, l’amande représente un excellent rapport de calcium, de magnésium, de manganèse, cuivre, vitamine B2 et E, phosphore, fer et zinc et potassium.

Le lait d’amande est tellement facile à faire et surtout n’a rien à voir avec les boissons du commerce (même bio) vu le pourcentage d’amandes qu’elles contiennent. Le lait végétal fait maison est largement meilleur et plus économique.

Pour ma part j’ai utilisé 1 l d’eau pour 200 g d’amandes, on peut aller jusqu’à 1,5 pour la même quantité d’amandes. Avec ces proportions j’ai obtenu un lait très onctueux, l’ajout de dattes le sucre naturellement.

Ingrédients :

200 g d’amandes entières

une dizaine de petites dattes bio

1 l d’eau de source

Préparation :

La veille, faire tremper les amandes dans un grand bol d’eau à température ambiante.

Le lendemain, rincer les amandes, les mixer au blender avec l’eau de source, les dattes dénoyautées.

Filtrer le lait dans une bouteille en verre en utilisant une passoire fine (j’utilise des compresse stériles), presser légèrement afin de récupérer le maximum de lait.

La pulpe d’amande c’est l’okara, on la garde pour faire plein de petites douceurs ou l’ajouter également à un velouté, ça donne un bon gout, je publierai prochainement mes réalisations avec l’okara d’amande-dattes.

A bientôt

Pâte sablée à la farine de pois chiches

Assalam alaikom, bonjour,

J’aime bien intégré farines et graines dans mes préparations culinaires. Farines de pois chiches maïs, caroube, millet sont souvent associées à des farines ordinaires pour mes préparations de tous les jours. La farine de pois chiches a un goût assez prononcé, je l’utilise en petites quantités, associée à la poudre d’amande dans cette pâte, elle donne un coté rustique très agréable. Après avoir cuit ma pâte, j’ai coulé une couche de caramel au beurre salé, j’ai laissé figé et j’ai couvert avec une couche de ganache au chocolat. Succès garanti auprès de ma tribu.

Ingrédients :

200 g de farine T65

1 oeuf extra-frais

70 g de sucre de canne

50 g de farine de pois chiches

50 g de poudre d’amande complète

160 g de beurre mou

2 cas de lait

une pincée de fleur de sel

Préparation :

Au Companion :

Dans le robot muni du couteau pour Pétrir/concasser mettre les farines et la poudre d’amande, le beurre, le lait, le sucre et une pincée de fleur de sel.

Mélanger en vitesse 8 pendant 1 min, ajouter l’œuf puis mélanger en vitesse 6 pendant 1 min, Foncer un moule à tarte, filmer et laisser reposer 30 min au réfrigérateur avant d’utiliser.

A la main :

Mettre le beurre mou dans un saladier avec le sucre, la pincée de fleur de sel, la poudre d’amande, l’oeuf et ménager. ajouter la farine tamisée, la farine de pois chiches. mélanger, Étalez, filmer et laisser reposer au réfrigérateur 30 min.

Garnir ou cuire à blanc environ 12 min.

A très bientôt !

Battle Food, la marraine de la #60 édition est

Assalam alaikom, bonjour,

C’est ma troisième participation à la Battle Food et déjà marraine de cette dernière édition, pour cela je tiens encore à remercier Sara du joli blog Play with food qui a craqué sur mes tartelettes aux pommes et graines de sésames.

Pour cette édition j’ai choisi pour thème, la pastilla, un plat typiquement marocain, mais déclinable au goût de chacun. Le but de ce choix et de découvrir les associations, saveurs de chacune de nous, c’est intéressant car cela a aboutit à de délicieuses réalisations.

Je remercie toutes les participantes qui nous ont régalées avec des succulentes réalisations sucrées, salées, et sucrées/salées.

Je tiens à remercier les participantes qui ne connaissaient pas la pastilla et malgré tout ont participé et donné le meilleur d’elles mêmes.

Vous trouverez un tableau récapitulatif de toutes les délicieuses pastillas réalisées

Ce n’était pas une tache facile de choisir la future marraine (je dirais même c’est la partie la moins sympa du défi) car toutes les réalisations m’ont beaucoup plu, néanmoins la pastilla végétale de Hélène du joli blog keskonmangemaman a retenu toute mon attention, en plus qu’elle est succulente, bien épicées, avec des saveurs sucrées/salées, elle est originale.

Alors on se retrouve bientôt sur le blog d’Hélène pour un nouveau défi, j’ai hâte de découvrir son thème.

A très bientôt !

Lemon curd au citron beldi (sans beurre)

Assalam alaikom, bonjour,

Il y a quelques jours, mon mari m’a offert le companion de Moulinex. Je vous dit pas l’excitation tel un enfant face à joujou tout nouveau. Moi qui étais contre ce genre de robots, je peux dire que c’est très pratique et permet un gain de temps pas négligeable, j’apprécie énormément le fait de vaquer à d’autres occupations pendant qu’il fait le travail à ma place.

recette piochée sur le joli blog de Lyse Yummix

 

Ingrédients :

  •  4 citrons bio
  • 1 c. à s. de fécule de maïs
  • 150 g de sucre blond de canne 
  • 3 œufs fermiers

Recette à la casserole

Lavez les citrons et prélevez leur zeste avec le zesteur (prenez soin de ne pas râper la partie blanche qui est très amère)

Presser les citrons pour en extraire le jus avec un presse agrumes

Dans une casserole de taille moyenne, mettre le jus de citron, les zestes, les oeufs battus, le sucre et la fleur de maïs.

Préparer un bain-marie en faisant frémir de l’eau dans une grande casserole.

Mettre la casserole moyenne dans la grande casserole sans que l’eau déborde, et fouetter le mélange jusqu’à ce qu’il épaississes, cela prendra environ 15 minutes. Il faut mélanger sans arrêt

Lorsque la crème a épaissi, la mettre en pot stérilisé et la couvrir.

Recette au companion 

Insérer le batteur dans le bol

Laver les citrons et prélever leur zeste avec le zesteur (en prenant soin de ne pas râper la partie blanche qui est très amère), mettre dans le bol

Presser les citrons pour en extraire le jus avec un presse agrumes, verser le jus sans pépin

Ajouter une cas de fleur de maïs et 150 de sucre

Lancer le programme dessert à 90° en vitesse 3 pour 8 minutes

Battre les œufs dans un bol à la fourchette, quand l’cran affiche 5 min30 incorporer les œufs par l’ouverture du couvercle.

A la fin de la cuisson, racler les parois du bol avec une spatule et mixer 10 sec vitesse 4

Conserver dans un pot propre.

 Bon dimanche

Pastilla au poulet, pruneaux et pommes pour la Battle Food #59

Assalam alaikom, bonjour,

On y est, la date de publication du défi Battle Food. Pour cette édition dont je suis la marraine, j’ai choisi pour thème la pastilla, une référence de la cuisine marocaine raffinée et déclinable à l’infini.

Cette pastilla que j’ai concocté pour ma petite tribu nous a comblé les papilles.  Si vous aimez l’association sucrée salée, vous serez séduits par les saveurs de celle-ci.

 

Ingrédients :

10 feuilles de pastilla (ou pâte filo)

10 cl de pâte liquide (à base de farine et eau froide)

250 g de blanc de poulet

100 g de pruneaux

2 pommes bio coupées en petits cubes

40 g de sucre de canne brun

2 oignons émincés

huile d’olive

50 g d beurre bio

sel, poivre

1 cac de gingembre moulu

1/2 cac de cannelle moulue

Préparation :

Dans un récipient faire tremper les pruneaux dans l’eau chaude pendant 1 h. Les égoutter, les dénoyauter et les couper en petits morceaux.

Dans une poêle, faire revenir les morceaux de pommes dans 20 g de beurre et 20 g de sucre  et une pincée de cannelle. Réserver dans un bol.

Dans la même poêle, faire revenir la moitié des oignons dans un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides, ajouter les morceaux de pruneaux, une pincée de cannelle et une petite cuillère de café de sucre et laisser mijoter.

Dans une autre poêle, faire revenir le reste de l’oignon dans un filet d’huile d’olive. Cuire les morceaux de poulet avec sel, poivre et gingembre moulu.

Dans un récipient, mélanger le poulet et les pruneaux. Bien remuer. Faire fondre le reste du beurre.

Beurrer un moule rond selon la taille que vous voulez donner à votre pastilla (j’ai utilisé des moule a tartelettes de 7 cm de diam.). Le tapissez avec une feuille de pastilla, la badigeonner de beurre avec un pinceau, la couvrir avec une autre feuille, la badigeonner à son tour.

Garnir le centre avec de la farce au poulet pruneaux, et par dessus une cuillère à soupe de pommes caramélisées. Replier le centre avec les feuilles de pastilla, en les enduisant de beurre et de pâte liquide pour bien les fermer.

Disposer la pastilla coté plié vers le bas sur une plaque tapissée de papier cuisson. La badigeonner de beurre fondu. Recommencer l’opération jusqu’à épuisement de la farce.

Faire cuire les pastillas dans le four préchauffé à 180°c, les sortir dès qu’elles deviennent dorées.

Décorer avec du sucre glace (pas mis) et de la cannelle et servir chaud

Participant(e)s :

A très bientôt !

Mousse au chocolat très très sage

Assalam alaikom, bonjour,

Ah la mousse, un petit plaisir qu’on dégusterait très souvent. Celle que je partage avec vous aujourd’hui est sage et ne fait pas trop mal là ou on pense,  elle est succulente en plus.

Il y a quelque mois, j’ai craqué sur le livre de Marie Chioca « Mes beaux goûters de fête ». J’ai réalisé plusieurs gourmandises dont la génoise, très bonne, la brioche très healthy et quel régal, mes petits en raffolent, les cookies que je partagerais prochainement sur le blog, bref ce livre est une bonne mine de douceurs saines.

Mousse au chocolat, ce qu’il faut (j’ai divisé les proportions par 2) :

350 g de chocolat pâtissier à 70%

25 cl de lait soja-vanille

135 g de crème de coco liquide

60 g d’huile de coco

70 g de sucre de coco (j’ai mis du canne complet)

une pincée de fleur de sel

8 œufs fermiers extra-frais

Comment procéder :

Coupez le chocolat en morceaux, puis le faire fondre à feu très doux avec les autres ingrédients sauf les œufs.

Mélangez sans cesse et éteignez le feu avant que le chocolat soit complètement fondu, il finira de fondre tranquillement.

Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Ajoutez les jaunes au chocolat et bien mélanger au fouet.

Battez les blancs en neige souple (pas trop ferme) et incorporez les au chocolat en trois fois avec une Maryse.

Transvasez dans des verrines (ou un grand saladier), couvrir et laisser prendre toute la nuit au frais.

A très bientôt !