Brioche (aux jaunes d’œufs) pour l’Aïd

Assalam alaikom, bonjour,

Une brioche des plus délicieuses réalisé plusieurs fois. Celle que j’ai choisi de réaliser pour le petit déjeuner de Aïd al fitr. Recette piochée chez Maiwenn du très joli blog La main à la pâte.

 

Ingrédients :

500 g de farine

50 g de sucre de canne

3 jaunes d’œufs (fermiers) + un pour pour la dorure

200 g de lait

un sachet de levure briochin

125 g de beurre mou

2 cas d’eau de fleur d’oranger

1 cac de sel

Préparation au Companion :

Mettre le lait, la levure, le sucre dans le bol du Companion vitesse 3 à 35° 3min30

Ajouter la farine tamisée, le sel, les jaunes d’œufs, la fleur d’oranger

Lancer le programme pâte P1, ajouter le beurre coupé en morceaux par le bouchon.

A la fin du programme laisser lever la pâte 40 minutes. Transvaser dans un grand saladier et mettre au frais au moins 3 heures.

Sortir la pâte du frigo, couper en quatre pâtons, chaque pâton en deux boules.

Disposer les boules cote a cote dans un moule rectangulaire, couvrir d’un linge propre et laisser lever dans un endroit sans courant d’air au moins une heure.

A l’aide d’un pinceau, badigeonner la surface de la brioche du jaune d’œuf restant mélangé à une pincée de café soluble.

Préchauffer le four à 180°c et enfourner la brioche pour 20 à 25 minutes. Elle doit être dorée à la sortie du four.

Laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

Bsaha ftourkoum, AÏd moubarak said

Bonne jounée !!

 

Génoise IG bas aux pommes

Assalam alaikom, bonjour,

Ça fait un bail que je n’ai rien publié. Ces jours -ci mes allergies me font des misères. C’est toujours la même histoire depuis mes quinze ans, à chaque printemps je souffre, éternuement, yeux qui pleurent, mots de gorges…Malheureusement le traitement n’arrange pas grand chose, toujours accompagné de grosses fatigues. Malgré tout il faut continuer à assumer le quotidien. Ceci dit, je vais arrêter de parler de mes misères et je vous livre la recette de ce gâteau poids plume. Une génoise très légère qu’on peut accommoder avec n’importe quel fruit de saison.

Recette de la génoise tirée du livre « Mes beaux goûters de fête » de Marie Chioca.

 

Pour la génoise :

330 g de farine de blé T110 (ou grand épeautre comme dans la recette initiale)

un sachet de poudre à lever

140 g de sucre de canne brun

33 cl de lait de soja vanille

3,5 cl de jus de pomme bio

5 cl d’huile de tournesol

une pincée de sel

1 cac d’extrait de vanille liquide

2 pommes bio

une cas de gelée de pommes ou de coing pour napper le gâteau

Préparation :

Mélanger dans un saladier la farine tamisée, la poudre à lever et le sel.

Faire un puits, puis y verser tous les autres ingrédients, bien mélanger avec un fouet.

Verser dans un moule à manqué graissé d’environ 22 cm.

Couper les pommes en lamelles fines et les poser sur la surface du gâteau et enfourner pour 30 minutes.

5 minutes avant la fin de la cuisson du gâteau, sortir le gâteau, badigeonner la surface d’un peu de gelée à l’aide d’un pinceau et remettre au four.

Vérifier la cuisson avec un cure-dent, sortir le gâteau du four et laisser refroidir avant de démouler.

Déguster avec un bon café, c’est un régal. Les petits l’ont bien apprécié comme ça sans l’accompagner.

On peut remplacer les pommes par les fraises, cerises, abricots ou pêches. Coupée et fourrée de confiture, cette génoise est un petit délice.

A bientôt

Briochettes au lait d’amande

Assalam alaikom, bonjour,

Quand j’ai réalisé mon lait d’amande, j’ai pensé à l’utiliser pour faire une brioche. J’ai déjà réalisé de la boulange avec du lait d’amande, j’aime beaucoup le résultat. Cette fois-ci j’ai pioché la recette sur un blog que j’aime beaucoup et qu’on y trouve pas mal de bonnes réalisations c’est La petite pâtisserie d’Iza.

Ma amie Sonia a eu la gentillesse de m’offrir un pot de pâte à tartiner fait maison, j’en ai profité pour fourrer mes briochettes afin de les rendre plus gourmandes. Succès garanti auprès de ma petite tribu.

Avec ces briochettes, je participe au défi Appropriez-vous la recette organisé par Sylvie du joli blog La table de Clara et dont le thème est « Fête de la Brioche ».

Ingrédients :

520 g de farine de blé

25 cl de lait d’amande

70 g de beurre bio

2 jaunes d’oeuf extra-frais

1 càc de levure de boulanger

50 g de sucre de canne roux

sel

zeste d’un citron bio

Préparation :

Au pétrin ou à la main :

Tamiser la farine, ajouter le sel, le sucre, mélanger verser la levure, ajouter les jaunes d’œufs et le zeste de citron râpé.

Pétrir, ajouter le beurre coupé en morceaux. Travailler la pâte une dizaine de minutes jusqu’à l’incorporation totale du beurre. La pâte est collante, n’ajouter pas de farine.

Faire une boule, filmer dans un saladier et placer dans un endroit sans courant d’air. La pâte va doubler de volume.

Au Companion :

Dans le robot muni du couteau pétrir/concasser, mettre le lait d’amande, la levure et faire chauffer à 35°c vitesse 5 pendant 3 minutes. Ajouter la farine, les jaunes d’œufs, le sel, le sucre, le zeste de citron râpé et le beurre coupé en petits morceaux. Lancer le programme pâte P2. Après la levée de 40 minutes.

Dégazer la pâte

vous avez deux choix :

  • Mettre la pâte au frais (entre 3 et 12 h) C’est ce que j’ai fait afin d’avoir une pâte bien développée (la pâte reposée au frais sera plus facile à travailler)
  • Fariner le plan de travail, étaler la pâte en forme rectangulaire, tartiner de pâte à tartiner, couper des bandes de 5 cm et les enrouler
  • Poser dans un moule à muffin ou à briochettes en silicone

Avec ces proportions j’ai eu une dizaine de briochettes fourrées et une petite brioche nature.

Couvrir et laisser reposer au moins 2 h, les briochettes doivent doubler de volume.

Badigeonner de lait ou de jaune d’œuf et enfourner à 180°c pour 20 minutes.

Laisser refroidir sur une grille. Et se régaler.

ob_c3f94e_cup-01

Bon dimanche et à bientôt !

Marbré chocolat vanille à l’eau gazeuse et au levain

Assalam alaikom, bonjour,

De retour après cette longue absence sur mon blog, mais pas dans ma cuisine. Car je cuisine toujours autant si ce n’est plus avec des petits qui débordent d’énergie et qui deviennent de plus en plus exigeants. Il y a quelques jours j’ai commencé l’aventure du levain, et quelle aventure. Il faut dire que ça fait plusieurs mois que je me tâte et la depuis une semaine je fait mon pain au levain, je suis très contente, je posterai dans les prochains jours ma recette de baguettes au levain. Je retrouve enfin le goût et l’odeur du pain de ma grand-mère.

Hier en préparant un marbré pour le goûter j’ai intégré un peu de mon levain et de l’eau gazeuse, j’ai obtenu un cake bien gonflé malgré le peu de poudre à lever mis. On ne sent pas vraiment le goût du levain et la texture est très légère je pense grâce à l’eau gazeuse.

Ce qu’il vous faut :

2 œufs fermiers

100 g de cassonade

15 cl d’huile neutre ou huile d’olive

20 cl d’eau gazeuse type Badoît

2 cas de levain liquide actif

1/2 cac de poudre à lever

200 g de farine T65

2 cas de cacao en poudre non sucré

1 cac d’extrait de vanille liquide

Comment procéder:

Dans un saladier ou le bol du robot, battre les œufs avec la cassonade jusqu’à ce que le mélange devient mousseux, ajoutez l’huile, l’eau gazeuse, la farine tamisée avec la poudre à lever. Ajoutez le levain en dernier. Mélangez.

Séparez la pâte en deux parts égales, ajoutez dans l’une la vanille liquide et dans l’autre le cacao en poudre, mélangez .

Versez la pâte en alternance dans un moule à cake graissé, faites cuire à 175°c pendant 40 minutes environ, testez la cuisson avec la pointe d’un couteau.

Démoulez sur une grille et laissez refroidir avant de déguster avec un bon expresso :-).

A bientôt !

Briochettes à l’huile d’olive et au lait d’amande

Assalam alaikom, bonjour,

Aujourd’hui c’est boulange. Ce n’est pas la première fois que je réalise des pains briochés à l’huile d’olive, c’est même devenu une habitude et chez moi et tout le monde aime ça. Il faut dire que le goût de l’huile d’olive n’est pas prononcé, pour cela il faut choisir une huile d’olive douce et fruité. L’association de l’huile d’olive au zeste de citron et à la fleur d’oranger est juste sublime. ça donne des pains très moelleux avec un goût agréable en bouche.

 

Ingrédients :

400 g de farine semi complète
260 g de lait d’amande
60 g de sucre de canne
70 g d’huile d’olive
14 g de levure boulangère (ou un sachet de levure déshydratée)
une pincée de sel
2 càs d’eau de fleur d’oranger
le zeste d’un demi citron
1 jaune d’œuf pour la dorure

Préparation :

Dans la cuve du robot, tamisez la farine, Ajoutez autour et sans qu’ils se touchent, le sel, le sucre et la levure.

Versez le lait d’amande à température ambiante. Ajoutez l’huile, l’eau de fleur d’oranger et le zeste de citron.

Pétrissez à vitesse moyenne pendant 10 min.

Couvez le bol avec un torchon et laissez lever dans un endroit sans courant d’air jusuq’à ce que la pâte double de volume

Dégazez la pâte, posez la sur le plan de travail légèrement fariné. Coupez la pâte en deux boules. Coupez la première boule en une dizaine de petites portions à part égale si vous souhaitez réalisez des briochettes. 

Étalez l’autre boule en forme d’un cercle d’une épaisseur de 5 mm environ, A l’aide d’un couteau (ou une roulette) découpez 12 triangles en partant du centre et déposez les sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Aplatissez chaque boule de pâte et posez au centre des brisures de pralines roses ou pépites de chocolat noir. Refermez bien la boule et déposez là sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Dorez les croissants et briochettes à l’œuf et laisser reposer une heure environ.

Préchauffez le four à 175°c, repassez un coup de dorure à l’œuf une deuxième fois et enfournez pour 20 à 25 minutes.

A la sortie du four, laissez refroidir sur une grille avant de déguster. Conservez dans un tupperware, ces briochettes restent bien moelleuses. 

 

 

A bientôt !

Cake aux dattes, abricots et pommes

Assalam alaikom, bonjour,

J’affectionne beaucoup les cakes, il faut dire que ma maman que Dieu me la garde nous en faisait beaucoup et de toutes les sortes. C’est en quelque sorte un bon souvenir d’enfance. Pour ma part j’ai gardé la même habitude, j’en fait au grès de mes envies et avec ce que j’ai dans mes placards. Ce cake est très moelleux, les parfums se marient bien, un vrai régal à l’heure du goûter.

DSC_0576

DSC_0580

Ingrédients :

3 œufs bio

200 g de farine (blanche ou semi-complète)

15 cl d’huile neutre

20 cl d’eau

100 g cassonade

1 sachet poudre à lever

1 sachet de sucre vanille

une pincée de sel

8 dattes coupées en petits morceaux

2 pommes coupées en petits cubes

5 abricots moelleux coupés en petits morceaux

quelques graines (ici tournesol et lin). j’introduis toujours des graines en petites quantités dans mes préparations, c’est croquant, bon et surtout bon pour notre santé.

Dans un saladier, battre les œufs avec le sucre, ajouter l’huile, l’eau, le sucre vanille, le sel, la farine tamisée avec la poudre à lever, mélanger jusqu’à ce que la pâte devienne homogène.

Ajouter les fruits, mélanger.

Graisser un moule à cake (ou le couvrir de papier cuisson) et y verser la pâte. Parsemer de graines.

Faire cuire à 170°c (et pas plus, cela donnera un cake bien moelleux avec une belle croûte croustillante) pendant 40 à 50 minutes. piquer le cake avec une lame de couteau, elle doit ressortir sèche.

Placer le cake à la sortie du four sur une grille et laisser refroidir avant de le déguster.

 

DSC_0574

Bon dimanche et à bientôt !

Granola aux pommes, amandes et sirop d’érable

Assalam alaikom, bonjour,

Le beaux jours arrivent à petit pas, alors on troque la tasse de thé brûlante contre un bol de lait ou fromage frais au granola. Mon premier granola aux graines et fruits secs je l’ai réalisé en fin grossesse et depuis je suis devenue addict. Cette version aux pommes et sirop d’érable est très gourmande, entre le fondant de la pomme et le croquant des amandes caramélisées, je vous laisse imaginer, un pur délice!

Source adaptée : Cupofjo DSC_0382BIDSC_0397BB

Pour deux pots il vous faut :

3 pommes bio

200 g de flocons d’avoines

100 g de flocons de céréales

50 g d’amandes nature coupées en morceaux

50 g de cranberrys

2 cuillères à soupe d’huile de coco

1 cac de cannelle

50 cl de sirop d’érable

50 g de sucre de canne roux

Préparation :

Préchauffer le four à 150°C

 Dans un grand saladier, verser les flocons, les pommes  coupées en cubes (avec la peau).
Ajouter les amandes, les cranberries, la cannelle.
Ajouter l’huile de noix de coco, la cassonade et le sirop d’érable, mélanger avec une cuillère en bois.
Verser le mélange sur une plaque recouverte de papier cuisson
Enfourner pour 30 à 35 min en mélangeant de temps en temps avec une cuillère en bois
Le mélange doit être bien doré.
A la sortie du four, laisser le granola refroidir et conserver dans deux pots en verre bien propre.
DSC_0393BB
A très bientôt !

 

Cookies aux noix de pécan & chocolat

Assalam alaikom, bonjour,

Première expérience avec mon pot d’huile de coco qui traîne dans mes placards depuis quelques mois et résultat fort concluant, ces cookies sont à tomber.

Source d’inspiration : 100% Végétal

DSC_0308B DSC_0309B

Ingrédients :

  • 280 g de farine de blé t 65
  • 150 g de flocons d’avoine
  • 1 c à s de poudre d’amande blanche
  • 100 g d’huile de coco
  • 135 g de sucre de canne roux
  • 135 g de sirop d’agave
  • 1/2 c à c de poudre à lever
  • 1/2 c à c de sel 
  • 50 ml de lait de soja
  • Pépites de chocolat
  • Noix de Pécan
Préparation :
Préchauffez le four à 190°c
Dans un saladier, posez la farine tamisée, les flocons d’avoine, la poudre à lever, le sel, le sucre, la poudre d’amande.
Ajouter le sirop d’agave, l’huile de coco et le lait, mélanger avec une cuillère en bois. Ajouter les pépites de chocolat et les noix de pécan coupées en morceaux.
Faites de petits tas à l’aide de deux cuillères et  posez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfoncez une demi-noix sur chaque cookies.
Enfournez pendant 10 minutes ou 15 pour une version plus croustillante.
A la sortie du four, déposez les cookies sur une grille.
A conserver dans une boite hermétique.
DSC_0316B
 Et voilà une photo prise par Sirine, du haut de ces six ans, mademoiselle est passionnée par la photo, ça promet!!
DSC_0322B
A bientôt !

Craquelins belges aux pralines roses

Assalam alaikom, bonjour,

J’aime beaucoup faire de la boulange et quand j’ai envie de faire une belle brioche, je vais piocher chez Sandra du blog le pétrin. D’ailleurs, il y a 6 ans, quand j’ai eu mon pétrin, c’est la brioche du boulanger du blog le pétrin que j’ai fait et refait et qui nous a régalée pendant longtemps.

Aujourd’hui, j’ai choisi de partager avec vous les craquelins de Philippe Conticini. Evidemment je n’ai rien changé à la recette sauf que j’ai ajouté des pralines roses pour plus de gourmandise.

Source : Le pétrin

DSC_0245B

Pour une quinzaine de petites brioches, il vous faut

500 g de farine, T 65

16 g de levure fraîche (ou 2 cas de levure sèche)

8 g de sel

30 g de sucre

3 cas d’eau de fleur d’oranger

125 g de lait tiède (mais pas chaud)

3 œufs moyens

115 g de beurre ramolli

Sucre grain 

Pralines roses concassées

Dorure: 1 jaune d’œuf et sucre grain

DSC_0247B

Préparation :

Dans la cuve du robot muni du crochet, mettez la farine tamisée, le sel, sucre et la levure (ces trois ingrédients doivent être bien séparés).

Au centre, versez le lait, les œufs et l’eau de fleur d’oranger, pétrissez pendant 5 à 8 minutes jusqu’à ce que la pâte devienne homogène.

Incorporez le beurre en quatre ou cinq fois en pétrissant bien la pâte après chaque addition.

Pétrissez jusqu’à ce que la pâte se décolle de la cuve. La pâte doit être souple, lisse et brillante.

Première levée : faites, une boule de pâte. La disposez dans un saladier légèrement fariné, couvrez au contact du film alimentaire et laissez lever dans un endroit sans courant d’air jusqu’à ce que la pâte double de volume (environ 1h30).

Transvasez la pâte sur un plan de travail légèrement fariné. Dégazez la pâte en la repliant 3 ou 4 fois sur elle-même. Divisez en 13 boules de même poids et laissez reposer quelques minutes.

Aplatissez chaque boule de pâte et posez au centre une cuillère à café de sucre grain et brisures de pralines roses. Refermez bien la boule et déposez là sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Deuxième levée : couvrez d’un torchon propre pour que la brioche ne croûte pas. Comptez environ 1 h à 1h30. Les brioches doivent doubler de volume.

Fouettez le jaune d’œuf dans un bol, l’étaler sur les brioches à l’aide d’un pinceau.

Cuisez au four préchauffé à 180°c pendant 15 minutes puis débarrasser les brioches sur une grille jusqu’à ce qu’elles refroidissent.

Dégustez !

DSC_0261B

A bientôt !

Crêpes à la betterave crue pour voir la vie en rose

Assalam alaikom, bonjour,

Je ne suis pas très crêpes, j’aime faire les choses rapides. Et la cuisson des crêpes, je ne maîtrise pas du tout. Une fois, j’ai remplacé les fameuses pan-cakes par des crêpes et depuis mes petits me les réclament plus souvent.

J’avais pris quelques betteraves crues à la ruche qui dit oui pour faire la salade marocaine de betterave que j’affectionne beaucoup, mais le destin de l’une de ces betteraves est de finir dans ma pâte à crêpes. Et oui après les pan cakes à la courgette, voici des crêpes à la betterave très girly ce qui n’a pas déplu à ma petite tribu.

 

DSC_0159

Ingrédients :

3 œufs frais

75 ml de lait

Une betterave crue de taille moyenne

2 cas d’huile de tournesol

7 cas de farine T55 bio

5 cas de farine de riz complet

1 cas de sucre roux

2 sachets de sucre vanillé

Une pincée de sel

DSC_0153

DSC_0179

Préparation :

Épluchez, coupez la betterave en petits cubes.

Dans le bol du blender, mettrez la betterave, le lait, mixez, c’est velouté

Ajoutez l’huile, les œufs, le sucre et le sucre vanillé.

Ajoutez les deux farines en mixant.

Faire chauffer une crêpière et faire cuire les crêpes une à une jusqu’à  épuisement de la pâte.

DSC_0188

Dégustez avec de la sauce au chocolat, miam c’est délicieux !!

A bientôt !